20 mars 2019

Course aux nombres : un p'tit cube, deux p'tits cubes, c'est l'heure de compter les cubes !

Après avoir corrigé 130 copies de 6è de la course aux nombres jeudi dernier, je croise une collègue de 6è dans le couloir et je lui fais part de mon étonnement concernant la réponse à cette question dans l'épreuve de mars :


Rares sont les élèves qui ont trouvé "1023"... Plus d'une cinquantaine d'élèves a répondu "600" à cette question qui portait sur la représentation des nombres dans le système décimal. Ma collègue a fait le même constat dans ses deux classes, et ni l'une ni l'autre n'avions d'explication sur l'origine de cette réponse. 

J'attendais donc avec impatience de corriger en classe l'épreuve pour que les élèves m'expliquent leur raisonnement ; le voici :
- Sur la face du devant, je vois 10 lignes de 10 cubes, donc il y a 10×10 = 100 cubes sur chaque face.
- Je sais qu'un cube comporte 6 faces, donc il y a 6×100 = 600 cubes en tout.

Au passage, on notera que :
- Les deux lignes de cubes et les 3 cubes isolés sont complètement passés à la trappe, soit parce que les élèves se sont focalisés sur le gros cube et ont oublié de les ajouter à la fin de leur raisonnement, soit parce que certains élèves les ont pris pour des illustrations facilitant le comptage des cubes de la face avant du gros cube !
- Les élèves ne réalisent pas que certains cubes appartiennent à 2 faces, voire 3 faces pour les cubes des sommets.

Mes conclusions :
- Je trouve ça "épatant" qu'un aussi grand nombre d'élèves, sans se concerter, produise le même raisonnement erroné (qui me paraît très tordu). J'ai bien pris le temps de réexpliquer la réponse correcte.
- Les élèves n'ont pas aimé l'implicite de la représentation ; ils auraient attendu un commentaire du type "le cube est plein".
- En découvrant les sujets, je ne pensais pas que cette question poserait spécialement de problèmes, car j'étais persuadée que la grande majorité des professeurs des écoles utilisent des représentations visuelles du système décimal, comme par exemple avec la Méthode Heuristique Maths (utilitaires téléchargeables) ou même avec du matériel pédagogique pour manipuler (Cf. photo)... Apparemment, très peu de mes élèves ont visualisé ça ou manipulé ça en primaire.
- J'aimerais bien avoir des retours d'autres collègues de 6è (@claire_lomme par exemple) et que cette question soit analysée dans une prochaine "Gazette de la course aux nombres - cycle 3" ;-)






14 mars 2019

Course aux nombres : 1ère épreuve avec le sourire !


Aujourd'hui, en plein cœur de la semaine des maths, nos élèves de 6è ont passé la première épreuve de la course aux nombres 2019 proposée par l'Académie de Versailles (et quelques autres). Les élèves étaient super motivés, super concentrés !
Nous avions fait un premier entrainement en décembre, et un second en février.
Petit aperçu de l'évolution entre décembre et mars : je partage le constat de Claire Lommé, c'est ultra impressionnant les progrès réalisés par l'ensemble des élèves :





Pour ma grosse soixantaine d'élèves, la moyenne est passée de 15,95 à 22,05 (sur 30).
Je suis super fière d'eux et je me dis que tout le travail que je fais autour du calcul mental, des "FNA" (Faits Numériques Acquis) commence à porter ses fruits.
Vivement le mois de juin pour la prochaine épreuve :-) et d'ici-là encore au moins un entrainement "officiel" CAN en plus des autres activités mentales.

11 mars 2019

Miam, de la géométrie dans l'espace !

 L'activité a très bien fonctionné : objectif atteint !
Presque tous les groupes ont réussi les 3 constructions. J'ai donné des coups de pouces sur les conversions d'unités et les diviseurs du volume du pavé. L'activité a pris une séance complète, très bonne coopération des élèves.
Ils ont adoré rentrer de cette façon dans la semaine des maths :-) 
NB : Suivant la suggestion de collègues sur Twitter, j'avais prévu des lingettes pour qu'ils se rincent les doigts avant le cours suivant.