14 mars 2008

Boileau fractionne le temps

Nicolas BOILEAU, poète, écrivain et critique français du XVIIème siècle fait le détail du temps passé dans une vie à chaque activité ou contrainte. Si ses calculs sont corrects (ne vous privez pas de vérifier les soustractions et opérations sur les fractions !), alors il nous reste peu de temps par jour pour nos loisirs !


Le quart d'heure de bon temps

L’homme, dont la vie entière
Est de quatre-vingt-seize ans,
Dort le tiers de sa carrière,
C'est juste trente-deux ans.

Ajoutons pour maladies,
Procès, voyages, accidents
Au moins un quart de la vie,
C'est encore deux fois douze ans.

Par jour deux heures d'études
Ou de travaux - font huit ans,
Noirs chagrins, inquiétudes
Pour le double font seize ans.

Pour affaires qu'on projette
Demi-heure, - encore deux ans.
Cinq quarts d'heures de toilette
Barbe et caetera - cinq ans.

Par jour pour manger et boire
Deux heures font bien huit ans.
Cela porte le mémoire
Jusqu'à quatre-vingt-quinze ans.

Reste encore un an pour faire
Ce qu'oiseaux font au printemps.
Par jour l'homme a donc sur terre
Un quart d'heure de bon temps.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

quel est la date du poème?

Sonia a dit…

Je ne connais pas la date précise. Les dates de Boileau son 1636-1711, ce qui me fait dire que le poème date de la fin du XVIIème (peu précis, j'en conviens).

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)