17 janvier 2010

Poème de Guillevic : Carré



Eugène Guillevic est un poète breton du siècle dernier (1907-1997) qui fut lié à Paul Eluard.

Selon Wikipédia (qui s'enflamme) la poésie de Guillevic est concise, franche comme le roc, rugueuse et généreuse, tout en demeurant suggestive. Sa poétique se caractérise aussi par son refus des métaphores, auxquelles il préfère les comparaisons, jugées moins mensongères.
Guillevic a reçu le Grand Prix de poésie de l'Académie française en 1976, le grand Prix national de poésie en 1984, et le Prix Goncourt de la poésie en 1988.
En 1967, il a publié le recueil Euclidiennes, qui comporte des poèmes autour des éléments de la géométrie classique et dont je vais distiller quelques extraits ici au fil des mois qui viennent.

Carré
Chacun de tes cotés
S'admire dans les autres.

Où va sa préférence ?
Vers celui qui le touche
Ou vers celui d'en face ?

Mais j'oubliais les angles
Où le dehors s'irrite

Au point de t'enlever
Les doutes qui renaissent.

Euclidiennes  1967


Et pour les plus passionnés, voici un documentaire de l'Université de Bretagne Rennes 2 dont le sujet est le lien entre Guillevic et les peintres de son époque :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)