29 janvier 2009

Maths et architecture : cubes

Le Cube d'eau est le centre national de natation de Pékin conçu pour les JO d'été 2008. Il peut accueillir 6000 spectateurs en configuration permanente, mais comptait jusqu'à 11000 places supplémentaires temporaires pour les JO.
Pour réaliser le "cube", ses architectes australiens (PTW) et britanniques (Arup) ont repris la question de Lord Kelvin, au XVIIIe siècle : "Quelle est la forme des bulles de savon et des cellules dans une structure définie d'un espaces en 3 dimensions ?" La réponse moderne donne naissance à une structure incluse entre deux parois. Il faut près de 6500 tonnes de métal pour créer cette double peau, constituée de 22 000 liens et 12 000 nœuds, sur 90 km, qui assurent la stabilité de l'ensemble, garantie dans les bulles par la tension superficielle de l'eau.

De jour :
De nuit :


Le Kunstmuseum de Stuttgart est un musée qui a été inauguré en 2005, et conçu par le cabinet d'architecture berlinois Hascher et Jehle. Pendant la journée, les 224 panneaux de verre qui composent les 2 800 m² de sa façade agissent comme un immense miroir et les édifices voisins s'y reflètent tandis que la nuit, le cube en travertin, éclairé, est visible. Ses collections comportent des oeuvres impressionnistes et tout un étage est consacré à Otto Dix (prononcer Auto Dixe, mais juste pour le clin d'oeil mathématique, Otto c'est 8 en italien, et Dix c'est 10...)

De jour :

De nuit :

Plus modeste, et plus près de chez nous, le Cube numérique est le premier centre de création entièrement dédié à l'art numérique. qui a été créé en 2001 à l'initiative de la Ville d'Issy-les-Moulineaux pour la communauté d'agglomérations Arc de Seine.

De jour :

De nuit :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)