25 février 2012

Vos scire ? Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?
En bas des démonstrations, certains matheux écrivent CQFD pour "Ce Qu'il Fallait Démontrer".
C'est une façon de dire au lecteur "Voilà, j'ai bien bossé, je peux être fier de moi".

Dans de vieux, vieux livres de maths, des sortes de grimoires qui sentent la poussière et l'histoire des sciences, écrits à la plume et en latin, on trouve à la fin des démonstrations les lettres QED pour Quod Erat Demonstrandum.

Wikipedia nous apprend que cette "ponctuation" de la démo par un sigle était déjà présente dans des versions grecques des Éléments d'Euclide ; il s'agissait de l'expression ὅπερ ἔδει δεῖξαι (hóper édei deîxai).

Mort définitive des langues anciennes ou manque d'efficacité visuelle ? Quoi qu'il en soit, cette pratique du QED et du CQFD a quand même un peu disparu des livres de maths. Maintenant dans les polys, les manuels et les cours universitaires on trouve des carrés blancs qui indiquent qu'une étape importante de la démo est bouclée, et des carrés noirs  qui indiquent que la démo est complètement terminée.

Par ailleurs, certaines personnes affirment CQFD signifie en réalité « Ce Que Femme Dit... », faisant référence à l'expression « Ce que femme veut, Dieu le veut ». 

Et vous, quelle locution sympa proposez-vous pour CQFD ?

Ce post est un clin d'oeil à MamzellecarnetO, dessinatrice d'anecdotes, et à Valérie L***, héléniste, latiniste et belgiste de renom.



8 commentaires:

mamzelle carnetO a dit…

merci ! (tu as reconnu la prof ? c'est ton amie de Bruxelles !)

Sonia a dit…

Ah, je me demandais d'où sortait cette anecdote ;-)
Il faudra que je lui envoie le lien (dès que j'aurai accès à mon ordi et à une connexion digne de ce nom ! Je ne sais même pas insérer un lien dans un article avec mon téléphone...)

A-C a dit…

Et l'anecdote en question a été racontée à ma table un certain 28 octobre 2011 ;-)

RuBisCO a dit…

Pourquoi les vieux livres ? J'utilise encore le QED moi !

Richard a dit…

Mes Respects,

Dans ma jeunesse scolaire, je me suis amusé un jour à coller un "CQFDD" à la fin de ma démonstration mathématique (une intégrale suite il me semble...)...

Le prof, intrigué par cette notation, me demanda pourquoi ce "CQFDD" et pas le "CQFD" qu'il connaissait...

Je lui ai répondu "Ce Qu'il Fallait Donc Démontrer"... Il a adoré...

Ensuite, j'ai créé le CQFMM (Ce Qu'il Fallait Manifestement Montrer), le CQFPP (Ce Qu'il Fallait Particulièrement Prouver) et le CQFJJ (Ce Qu'il fallait Judicieusement Justifier) que je choisissais en fonction du premier mot de la question (Montrer que..., Prouver que..., Justifier que...)...

Quand on a la chance d'avoir un prof de maths qui a de l'humour, on peut se montrer plus "cool" sur sa copie...

Acceptez mes respects quantiques...

Sonia a dit…

Rubisco, le QED ça fait franchement un peu snob...

Richard, merci pour vos respects quantiques ; je n'ai pas l'habitude, mais je suppose qu'on les vit bien.

RuBisCO a dit…

Je dois avouer que mes premiers pas en mathématiques étaient avec des livres d'un certain age ! :D
J'aime bien le QED, pour Question Entièrement Démontrée.

Valérie L... a dit…

Mais non, Sonia, le QED ne fait pas snob du tout ! La version grecque un peu, et encore chez Euclide elle fait très spontané au contraire.
En tout cas, je proteste vigoureusement contre l'invasion des carrés noirs et blancs !
Quod erat... dicendum !

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)