17 août 2010

Combien peut coûter la rentrée scolaire 2010 d'un élève ?

Le coût de la rentrée scolaire pour un élève entrant en 6ème est cette année de 175,33 € en hausse de 0,63% par rapport à 2009, après deux années de fortes baisses, selon l'enquête réalisée depuis 26 ans par l'association Familles de France (FDF) et rendue publique mardi.
Cette hausse est inférieure à celle de 1,70% constatée par l'Insee sur l'ensemble des prix à la consommation entre juillet 2009 et juillet 2010.
Par catégorie de produit, le coût est de 33,07 euros pour la papeterie (-6,13% par rapport à l'an dernier), 88,32 euros pour les fournitures non papetières (+1,42%) et 53,94 euros pour les vêtements de sport (+3,89%).
La hausse globale s'explique par celle des vêtements ainsi que par la baisse de qualité des produits dits "essentiels de la rentrée" dont les familles qui participent à l'enquête se sont détournées pour acheter des produits de meilleure qualité, a expliqué Christiane Therry, déléguée générale de FDF.
Ces "essentiels" sont proposés par les enseignes de grande distribution en vertu d'un accord passé avec le ministère de l'Education nationale.
Toujours selon FDF, le coût de la rentrée pour un élève de 6e avait baissé de 8,7% en 2009 et 7,7% en 2008, en partie grâce à ces "essentiels".
Cette enquête, dont le mode de réalisation est inchangé depuis l'origine, porte sur 46 produits et est réalisée dans les magasins depuis la première quinzaine de juillet par des adhérents bénévoles.

L'allocation de rentrée scolaire (ARS) permet d'aider certaines familles à financer les dépenses de la rentrée scolaire. Elle est versée aux familles qui ont un ou plusieurs enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans, si leurs revenus ne dépassent pas certaines limites. Son montant dépend de l'âge de l'enfant, l'ARS varie de 280€ à 306€ environ cette année.


Sources : AFP et vosdroits.service-public.fr

3 commentaires:

Boulie a dit…

C'est bizarre que l'ARS soit plus élevée que le coût de la rentrée, non ? Il me semblait que les allocations "aidaient" ! Enfin ce n'est pas forcément une mauvaise chose pour les familles qui en ont besoin...

Sonia Geffrier a dit…

Je suppose que l'ARS permet de dépasser le strict nécessaire des fournitures scolaire de la traditionnelle liste.
Soit la famille dépensera le reste au fil de l'année (achat de copies, stylos, livres classiques de français, sorties scolaires etc.), soit elle achètera par exemple des vêtements pour les chérubins qui auront grandi pendant l'été.

Agnès a dit…

ce qui se fait souvent aussi, c'est de financer avec les activités extra-scolaire (genre l'AS du collège)

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)