24 octobre 2011

Apple et le nombre d'or

(Je laisse aux fans de la pomme le soin de me dire si cet article de Guillaume Blanco est capilotracté ou pas...)

Apple est largement connu pour la réussite de son design. L’un des facteurs de cette réussite vient probablement du fait que la firme à la pomme intègre le nombre d’or dans ses structures graphiques. Voyons dans un premier temps ce qui caractérise le mieux l’identité visuelle d’Apple : son logo. Cette pomme croquée n’a pas été dessinée dans des proportions hasardeuses. Chaque courbe respecte scrupuleusement les contours de cercles aux proportions du nombre d’or. L’illustration ci-dessous permet de mieux comprendre la construction du logo :


Apple ne s’est pas contenté d’appliquer cette règle à son logo principal, il l’applique également à ses autres services. Autre exemple marquant : le logo de iCloud. Pour rappel iCloud est un service de cloud computing édité par Apple. On peut observer que le logo d’iCloud s’inscrit dans un rectangle aux proportions du nombre d’or (rapport longueur / largeur = 1.62, et à l’intérieur de ce rectangle, les 4 cercles sont eux-aussi dans les proportions du nombre d’or).


8 commentaires:

RuBisCO a dit…

Intéressant, on cherche à mettre de l'or partout !

Sonia Geffrier a dit…

Il faut dire que les cours de l'or étaient affolants, cet été !

Benjamin a dit…

Bonjour,

Je vais être un peu hors sujet (bien que j'ai trouvé l'article tres interessant).

Le titre du blog étant Algorythmes, je me permet de vous partager le sujet du concours de Prologin (concours informatique) plutôt axé sur les algo. Vous trouverez le sujet ici : http://www.prologin.org/files/prologin2012/Prologin_QCM2012.pdf

Pour tout avouer, je me casse les dents depuis ce matin avec un collègue sur la 4eme question.

Je souhaitais vous envoyer ceci par email, mais impossible de trouver comment faire depuis le blog.

Quoi qu'il en soit, encore merci pour la qualité de ce blog et bonne continuation.

Benjamin.

Loïc a dit…

Sur le nombre d'or, moi qui ne suis guère mathématicien, voilà un article dont je partage les conclusions : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article796

Pour moi c'est toujours un problème d'approximation de la mesure mêlé à la volonté de trouver les dimensions pouvant à peu près correspondre qui font la découverte a posteriori du nombre d'or dans les dessins ou objets.

Et sur le logo du cloud, je ne comprend pas en quoi les cercles relèvent du nombre d'or, mis à part leur inscription dans un rectangle aux dimensions du nombre d'or. Le 1,6 dans les deux plus gros cercles n'est pas très parlant, surtout que les deux cercles ne sont pas de même dimension. De plus, un cercle est toujours "proportionnel" à un autre ou à n'importe quel nombre, non ?

Sonia Geffrier a dit…

Loïc, tes remarques sont légitimes.
Pour moi aussi, la présence du nombre d'or dans tout et n'importe quoi n'est pas justifiée (les élèves de 1°L à qui j'en parlais il y a dix jours peuvent en témoigner). Toutefois, le nombre d'or est un sujet passionnant dans le thème des suites (Fibonnacci) et ce nombre a des propriétés particulières intéressantes qui font l'objet d'une partie de sujet de CAPES d'il y a quelques années.

Pour les cercles : le nombre d'or est la limite du rapport de deux termes consécutifs dans la suite de Fibonnacci ; Phi = (1+sqrt(5))/2 vaut environ 1,618 d'où les rayons 1 et 1,6.
Je suis d'accord avec toi, le terme proportionnel est biaisé dans le cas de deux nombres non nuls.

Line a dit…

J'adore !!! À mon tour de te le piquer !

Sonia Geffrier a dit…

Volontiers, sur quel blog, Line ?

Anne G a dit…

Pareil, je pique !! (et je opartage aussi sur fb où trainent mes anciens élèves)

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)