25 novembre 2009

La lettre "i" dans les termes mathématiques


Je vous propose un article bric-et-broc sur la présence de la lettre "i" dans quelques termes mathématiques.

  • Au commencement était le "I" :
La lettre I désignait une unité chez les Romains. On comptait donc ainsi : I (un), II (deux), III (trois). Puis IV (quatre) c'est-à-dire une unité de moins que V (cinq) etc.

  • Un i minuscule, qui a révolutionné les choses...
"i" désigne un nombre complexe, c'est l’unité « imaginaire », le nombre créé pour que les nombres négatifs aient tous un carré. Ainsi, i² = -1.
L'homme en a d'ailleurs conçu le fameux dicton :
"Petit à petit, le matheux fait son i".

  • Les préfixes commençant par "i" :
Iso- : vient du grec isos signifiant "égal"
Ex : isocèle, isométrie, isopérimétrie
In- : vient du latin in exprimant la négation
Ex : infini, inconnue, inéquation, inégalité
Ir- : vient également du latin in
Ex : irrationnel, irréductible
Inter- : vient du latin inter signifiant "entre"
Ex : intersection, intervalle, interpolation

  • Le i qui sonne italien ou arabe
Dans la grande famille des mathématiciens, j'appelle...
Bernoulli, Bombelli, Galilei, Riccati, Ruffini...
Al-Biruni, Al-Kashi, Al-Khwarizmi...

  • Six i : le mot recordman de la langue française.
Le mot indivisibili est le mot comportant le plus de "i" dans la langue française !

3 commentaires:

Zo a dit…

Eh bien moi, j'invente le verbe minimisir !
(j'ai averti Bescherelle que ça se conjugue comme saisir)

Bile di grisse a dit…

hi hi hi !

Sonia Geffrier a dit…

;-)

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)