7 février 2011

Perspective à Versailles

Au parc du château de Versailles, quelques perspectives centrales (au programme de spé maths de terminale L)




6 commentaires:

Fireblade a dit…

Ne serait-ce pas plutôt des perspectives à point de fuite??

RuBisCO a dit…

Nous, on fait juste les similitudes planes (SPE-maths en terminale S)
Je connais la perspective à point de fuite, comme le dit Fireblade, mais je vous laisse nous éclairer.

Sonia Geffrier a dit…

Oui, oui, bien sûr, ce sont des perspectives à point de fuite. J4ai eu un petit coup de fatigue en écrivant le titre (je viens de rectifier).

Fireblade a dit…

Il est bien plus instructif d'aller vers la solution que la solution elle-même.
La perspective à point de fuite est plus proche de la réalité que la perspective cavalière mais elle est aussi plus compliquée (pas de parallélisme ou de proportion conservés).
Cette perspective cavalière est originaire de la peinture italienne du XVe siècle avec le Quattrocento, comme quoi les mathématiques se trouvent partout mais surtout apparaissent partout!!

Le Nain a dit…

En ce moment à Versailles il y a une expo sur les sciences au XVII-XVIIIème en France. J'ai été la voir la voir avec mon lycée mardi, et j'ai trouvé ça sympa (mais bon, pas de quoi y passer une journée...)

Sonia Geffrier a dit…

Merci pour ce nanuscule compte-rendu !

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)