13 octobre 2021

Semaine du goût : Macarons et maths

(Mise à jour 14/10 : correction d'une coquille dans la quantité... de blancs d’œufs !)

C'est la semaine du goût (bis)

Après la recette des 🍪 cookies 🍪 pour les 6è, voici celle des macarons dans le même esprit pour les 4è. Si ça plaît aux élèves, une version plastifiée sera sans doute glissée dans les sacamaths 😋
 
Conversions d'unités variées, multiplications astucieuses, carrés, relatifs et priorités, addition de fractions et pourcentage sont au menu des marmitons. Ca pourrait commencer à ressembler à un entrainement à la Course aux nombres 🏃🏻‍♀️🏃🏻‍♂️ !

Dans le coin supérieur droit de la fenêtre de visualisation, une flèche permet d'ouvrir le PDF et de le télécharger.

12 octobre 2021

J'ai pris la plume pour un chou

Les Détectives, aux éditions Lucca, est une série de romans jeunesse écrits par Daniel Kenney, illustrés par Emily Boever et traduits par Hermine Hémon.

On retrouve dans ces romans l'esprit du Club des cinq (ou du ScoobyGang) qui résout des enquêtes, mais la particularité des enfants qui en sont les héros est de faire appel à quelques notions mathématiques pour dénouer les fils du mystère.

Le premier tome Le vol du diamant Claymore a été présenté par Arnaud Durand et Claire Lommé sur leurs blogs. Je l'avais trouvé sympathique, et l'exemplaire que j'avais reçu avait rejoint mes Sacamaths de 6è.

En particulier, j'avais bien apprécié la petite annexe culturelle qui suit le roman ; on y trouve des activités ludiques autour des mathématiques (tangram, quatre-quarts...), pour montrer leur beauté et leur présence dans notre quotidien.

En fin d'année scolaire dernière, les éditions Lucca m'ont contactée pour rédiger l'annexe mathématique au deuxième opus des Détectives, L'affaire du mystérieux M. Jekyll. Je ne m'y attendais pas du tout, même si cela correspond bien à mon profil Twitter où je promeus la Bibliomaths et la culture mathématique en général. J'ai été ravie de collaborer à ce livre, et même si le résultat est modeste (quelques pages), cela m'a bien plu d'essayer de vulgariser l'anneau de Möbius et les fractales pour des enfants du cycle 3.

Merci à Sandrine Harbonnier pour sa confiance !



Ce livre est disponible en précommande ici
Bientôt dans vos Sacamaths ? 😉

11 octobre 2021

Semaine du goût : Cookies et maths

C'est la semaine du goût ! 

Cela fait un moment que j'ai envie de proposer des recettes à mes élèves où les quantités sont remplacées par des opérations ou des conversions à effectuer.

J'avais vu passer pas mal de fiches recettes de ce type pendant le confinement 2020 mais je voulais proposer une recette déjà validée plusieurs fois par mes soins et dont les calculs correspondraient à un avancement "restreint" du programme de 6è.

Voici donc les 🍪 cookies 🍪, des vrais, des chewy comme on les aime !

J'espère trouver le temps de créer d'autres fiches recettes dans le même esprit pour les 4è. (mise à jour 13/10/21 : on a des macarons !)

Et si ça plaît aux élèves, une version plastifiée sera sans doute glissée dans les sacamaths 😋

Dans le coin supérieur droit de la fenêtre de visualisation, une flèche permet d'ouvrir le PDF et de le télécharger.

15 septembre 2021

Marque-pages pour les 6è

Dans l'heure de vie de classe hebdomadaire des 6è, il y a un quart d'heure lecture proposé, une sorte de version allégée du projet "Silence on lit !". Cela va de pair avec "bibliomaths" pour encourager la lecture.

Comme il y a deux ans, je suis prof principale sur ce niveau ; pour marquer le coup, je prépare un marque-page à offrir à chaque élève.

Une citation sur la lecture, une illustration libre de droits (source Pixabay), du bristol et une plastifieuse et le tour est joué. Je vous partage le support, si certains sont intéressés. 



 NB : il y a quelques redondances d'images ou de citations sur les 33 marque-pages.

 Dans le coin supérieur droit de la fenêtre de visualisation, une flèche permet d'ouvrir le PDF et de le télécharger.

8 septembre 2021

Bibliomaths, c'est mon LittéraMath (v8)

Mises à jour 08/09/21 :
- Quelques ajouts de titres (je ne compte plus...)
- Regroupement des livres par niveau de lecture et liens internes entre le sommaire et les 3 rubriques
 
 
 Les mises à jour s'enrichissent au fur et à mesure des suggestions de collègues, sur Twitter notamment, merci !
 
Mise à jour des visuels : un tri par couleur, pour changer un peu ! Liste non exhaustive...
 





L'an dernier, j'ai expérimenté en 1è spé et en 4è (et 6è dans une moindre mesure) le prêt ponctuel de livres en lien avec les mathématiques et les sciences.

Cela a bien pris en collège, particulièrement avec les BD, dont celles de Santi Selvi et Zarzo qui présentent des mathématicien(ne)s.

Cela m'a donné envie de formaliser davantage les choses, et après un test de jeux de société en vie de classe, j'ai lancé les sacs à maths.

En parallèle, j'ai demandé (et obtenu !) plusieurs nouvelles acquisitions aux CDI du collège et du lycée parmi les livres qui avaient du succès chez les élèves. Quand les livres arrivent au CDI collège, je vais parfois mettre un post-it "coup de cœur" avec les raisons qui m'ont fait aimer ce livre, à destination des jeunes lecteurs.

Cette bibliothèque mathématique s'est beaucoup enrichie depuis un an, grâce aux suggestions de collègues twittos, notamment @joanriguet, @claire_lomme, @ydanard, @EtwTerp, @JeanMarcOrozco3, des comptes Twitter d'associations et d'institutions ! La rédaction de ce post, est d'ailleurs l'occasion de télécharger la mise à jour de la bibliographie de Yannick (tous niveaux).

Quand je tweete à ce propos, j'utilise le hashtag #bibliomaths.

J'ai découvert tardivement l'existence du mot-clé #litteramath qui propose des sélections de livres autour des maths. LittéraMath est impulsé par l'APMEP, Tangente éditions et les IREM (mais je trouve que biblio- fait moins sérieux ou moins peur que littéra- ).

Cela fait quelques années que je suis tentée par un rallye-lecture en 6è axé sur les maths, mais je ne suis pas encore "mûre" pour me lancer. J'ai déjà reçu des conseils et des supports de questionnaires, mais je remets ça à plus tard. Ceux qui en organisent peuvent commenter ce post avec leurs conseils :-)

Dans le coin supérieur droit, une flèche permet d'ouvrir le PDF dans une autre fenêtre et de le télécharger

30 août 2021

Filles et maths, Filles et sciences : ressources et lectures (v2)

[Mise à jour août 2021 : Ajout de films et d'albums jeunesse anglophones]
 

Dans les thématiques qui me tiennent à cœur dans mon métier, il y a "les filles et les maths".

Je trouve que nos élèves filles se mettent très jeunes des barrières vis-à-vis de notre discipline qu'elles considèrent comme technique ou masculine, et que certaines de leurs mères les "enfoncent" dans ce cliché : "On est nulles en maths de mère en fille, dans la famille... Les maths, c'est son père".

Le phénomène est généralisable aux sciences dites "dures" comme la physique ou l'informatique.

Pour enrichir mon expérience d'éléments factuels et statistiques, et trouver des pistes, j'ai participé à l'automne 2020 au colloque organisé par Femmes et Sciences sur le thème "Orientation des filles vers les sciences : état des lieux et leviers".

J'ai également suivi en différé en mars 2021 la conférence d'Isabelle Régner (prof. psycho sociale à l'Université Aix-Marseille) lors du Grand Forum des Mathématiques Vivantes intitulée :  "L’influence des stéréotypes de genre sur les performances et les auto-évaluations en mathématiques chez les enfants"

Dans les deux cas, c'était passionnant !  

Analyse historique et sociologique (quelle place pour la femme dans la société et dans la classe ?), description des stéréotypes de genre/de sexe, constats pédagogiques, analyse des pratiques des enseignants, analyse des jouets, des manuels scolaires etc. Je vous invite à revoir la vidéo ci-dessus.

J'ai participé aussi à l'atelier sur ce thème lors du Salon des mathématiques 2021 en ligne et j'ai été surprise et déçue qu'il y ait seulement une poignée d'enseignants inscrits ; c'est un thème qui mobilise peu... Je m'en étais également rendue compte en mars, lorsque j'ai été invitée par nos IPR à être jurée des entretiens professionnels des lauréats de concours 2020 (NB : ceux qui n'ont pas passé d'oral en raison du contexte sanitaire l'an dernier). Mme Catherine Huet, IA-IPR de Versailles, qui était en binôme avec moi, m'a encouragée à aborder ce thème en fin d'entretien avec les collègues-stagiaires, au sein de la grande thématique "valeurs de la République / égalité à l'école". Je me suis dit qu'il faudrait que tous les enseignants aient au moins un module de sensibilisation à ce thème de l'orientation des filles vers les sciences, et la lutte contre les stéréotypes dans ce domaine... et pas seulement les quelques enseignantEs qui s'y intéressent déjà, et pas seulement les profs de lycée car c'est bien tard pour rattraper les choses...

[mise à jour 21/06/21 : Les Journées Nationales de l'APMEP d'octobre prochain à Bourges proposent un atelier D1-14 "Les stéréotypes de sexe au coeur de la classe de mathématiques, avec Anne BOYE => collègues, allez-y !]

Voilà pour la théorie.

Et en pratique pour mes élèves ?

Les Sacamaths qui circulent dans mes classes de 6è avec des livres et des jeux sont un support idéal pour présenter des modèles féminins totalement inconnus des élèves : Emmy Noether, Maryam Mirzakhani, Sophie Germain, Émilie du Chatelet, Hypatie, Ada Lovelace, Katherine Johnson entre autres, et la présentation de l'effet Matilda (appropriation d'une découverte d'une femme de science par son mentor). Il y a des BD, des albums illustrés, des essais, des romans d'aventures, et des jeux de sept familles ou assimilé. 

=> Les retours des élèves filles sont très clairs : elles sont admiratives, elles sont curieuses d'en savoir plus, elles aiment voir des femmes qui se battent pour leurs idées, qui se rebellent, qui s'enthousiasment pour une science. L'adolescence est donc un très bon moment pour sensibiliser nos jeunes, et pas seulement les filles ! Le seul bémol que je formulerais est l'existence de l'effet Marie Curie : si on ne présente que des femmes scientifiques exceptionnelles, on risque d'être contre-productif en laissant croire qu'il n'est pas possible d'être "femme normale ET scientifique".

En 6è, je donne régulièrement une consigne de "falsification du stéréotype de genre" : j'indique par exemple aux élèves juste avant la Course aux Nombres "Les filles et les garçons réussissent aussi bien les uns que les autres ce type d'épreuve". Je le dis indépendamment de toute observation statistique des résultats de mes classes lors des entrainements de la Course aux Nombres, mais le simple fait de le dire, va améliorer la confiance des filles et les faire mieux performer.

Autre piste : depuis l'an dernier, je propose à mes lycéennes (1è spé) et mes collégiennes (4è) de s'inscrire à des événements "Filles et maths / info : une équation lumineuse" ou au Rendez-vous des Jeunes Mathématiciennes et Informaticiennes (RJMI) qui sont des formidables leviers pour désarmer les stéréotypes chez les filles elles-mêmes. Conférences scientifiques, ateliers sur les stéréotypes, pièce de théâtre dont on modifie la fin, speed-meetings avec des doctorantes ou des chercheuses, recherche collective de problèmes ouverts...

=> Le programme recueille l'adhésion des jeunes filles.

Je propose également dans notre ENT dédié aux classes de 1è-terminale un certain nombre de ressources et d'actualités "Sciences au féminin", avec notamment des portraits et des témoignages de femmes scientifiques ordinaires ou extraordinaires. Cette année, par exemple, il y a eu un prix Nobel de Chimie au féminin ! Et je poste aussi les liens des podcasts sur ce thème, comme l'excellent Sophie Germain Project de Sylvie Dodeller et les liens vers les chaînes des Youtubeuses de renom : Tania Louis, Scilabus de Viviane Lalande etc.

Au fur et à mesure, je me suis constitué un dossier de favoris et une bibliographie spécifique que je vous partage, si vous souhaitez vous aussi avoir des ressources :

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité d'ouvrir le PDF dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger.

26 août 2021

Pythouteam : le récap des démos (QR codes et liens courts)

Arnaud Durand (Mathix, les problèmes DUDU, les outils en ligne, les recensements d'erreurs audio/vidéo, l'espace de ressources partagé, (...) c'est lui) a initié avec son frère Julien et toute une équipe de Youtubeurs de maths dynamiques une incroyable série de 23 épisodes présentant chacun une démonstration du théorème de Pythagore.

L'égalité de Pythou, ça vient d'où ? 

J'avais envie de pouvoir retrouver facilement un épisode donné de la playlist sur mon smartphone, et de permettre à mes 4è de le faire aussi. Avec les outils de la Digitale (Digilink et Digicode), j'ai synthétisé les liens vers les vidéos et généré les QR codes associés. Si tout va bien, chaque lien mène à une version Youtube épurée, en plein écran, sans cookie etc. Je partage le document ici, si ça peut vous rendre service 😉

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité de l'ouvrir dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger.

En parallèle de ces ressources, j'ai prévu d'étudier avec les élèves de 4è plusieurs démonstrations rédigées, voire animées, en projetant par exemple le magnifique Byrne's Euclid interactif de Nicholas Rougeux (allez visitez, c'est incroyable !).


23 août 2021

Projet 2021-2022 : Bibliomaths en Anglais (4e)

Dans la lignée de la #bibliomaths en Français, j'ai envie de lancer mes élèves de 4è dans des lectures mathématiques ET anglophones : Bibliomaths en anglais. Sur Twitter, certains enseignants comme Carole Terpereau ou Jean-Marc Orozco signalent régulièrement des livres dans la langue de Shakespeare, et cela m'a poussée à me lancer. Si je m'écoutais, j'achèterais toutes leurs suggestions (la collection des Sir Cumference et des Math adventure notamment), mais il faut être raisonnable...

J'ai eu beaucoup de mal à décider comment mettre en œuvre ce projet de lecture, en parallèle des sacamaths classiques avec les livres en français et les jeux. Pour cette première expérience, j'ai décidé de me concentrer sur les biographies de grandes figures des maths et de l'informatique qui sont inconnues des élèves. Je reconnais humblement que j'ai moi-même appris beaucoup sur ces scientifiques, en lisant cet été, et en effectuant des recherches en ligne.

Lorsque j'ai fait mes emplettes, j'ai été impressionnée par la richesse des ouvrages anglo-saxons qui permettent de découvrir des maths et des matheux ! J'ai été frappée que les dates de parutions soient très récentes (moins de 5 ans pour la plupart). C'est une chance pour moi de pouvoir surfer sur ce courant de vulgarisation initié par les Américains notamment ; Laurie Wallmark est très prolifique. Je regrette que ces albums ne soient pas encore officiellement traduits et vendus dans nos librairies françaises.

J'ai fait le choix de proposer des albums illustrés, normalement destinés à des élèves de primaire, pour que la langue anglaise soit simple et que la compréhension soit aidée par les images. Certaines illustrations sont des pépites, comme celles de The Boy who loved math sur Paul Erdös, où les décors présentent des éléments mathématiques (nombres premiers de tel ou tel type) en lien profond avec le personnage central ; les notes de l'illustratrice sont très précieuses.

Voici ma sélection d'albums (je connaissais déjà celui sur Sophie Germain en français, car il est dans mes sacamaths) :

Cliquer pour zoomer
 

Ceux qui commencent à me connaître ont certainement repéré le déséquilibre par genre (femmes >> hommes) dans cette sélection. En effet, je vois dans ce projet une nouvelle occasion de stimuler l'appétit des élèves filles pour les sciences (j'en parlais ici). Sophie Kowalevski, Emmy Noether, Sophie Germain, Maryam Mirzakhani, Grace Hopper, Margaret Hamilton, Katherine Johnson, Ada Lovelace, Raye Montague, Elizebeth Friedman...  Parmi elles, certaines ont non seulement dû surmonter les difficultés professionnelles liées à leur sexe, mais également lutter contre les discriminations raciales. Inspirantes.


Bon, et concrètement, ce projet ?

Les élèves devront lire au moins 2 des biographies dans l'année et me faire un compte-rendu de lecture sous forme d'enregistrement vocal. J'ai prévu une demande d'autorisation d'enregistrement auprès des parents et du jeune, on en trouve facilement sur Eduscol ou des sites académiques. J'espère pouvoir valider des compétences "communiquer".

À la fois pour ne pas trop effrayer les élèves et parce que j'évalue difficilement leur niveau de maitrise en langue vivante, j'ai entrepris de traduire les albums qui sont des biographies parmi les ouvrages ci-dessus. C'est une traduction maison sans doute imparfaite mais suffisante, et j'ai pris du plaisir à ces devoirs de vacances littéraires presque achevés. En bonus, j'ai trouvé pour la plupart des albums une version lue en Anglais  (sur YouTube), qui permettra aux élèves qui en ont besoin d'accompagner leur lecture silencieuse.

Comme j'ai recouvert tous les albums, je peux glisser la traduction imprimée en A5 dans la couverture plastique. J'ai intégré des notes de traduction pour expliquer certaines allusions culturelles, historiques, mathématiques ou linguistiques. À la fin de cette traduction, j'ai souvent ajouté des ressources à consulter, sous forme de liens et de QR codes, comme je le fais déjà pour de nombreux livres en Français de ma sélection des #sacamaths (un exemple ici). J'espère que les élèves auront la curiosité d'aller plus loin, pour des personnalités qu'ils auront trouvées attachantes ou incroyables.

Ci-dessous, voici le document que j'ai préparé pour les guider avec le site Vocaroo (découvert au confinement 2020) et pour lister les questions auxquelles ils doivent répondre. Les premières questions sont sur le fond : le personnage de leur album et ce que ça leur a apporté. Les dernières questions me permettront de faire évoluer le projet si nécessaire, et peut-être d'envisager des échanges avec les auteurs, ou des chercheurs, si les élèves adhèrent.

J'espère vraiment que les élèves joueront le jeu de la spontanéité et ne prépareront pas des réponses rédigées qu'ils liront d'une voix monocorde... On verra bien.

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité d'ouvrir le PDF dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger.

NB : J'exclus de ce projet Pythagoras and the ratios et A hundred billion trillion stars qui feront l'objet d'un travail en lien avec les séquences de proportionnalité pour le premier, et des puissances pour le second. La biographie de Venetia Burney sera également à part.


Pour ceux qui veulent découvrir d'autres albums incroyables, il y a cet article de blog.

3 août 2021

Ressources numériques maths 4è (2021)

Mise à jour de la fiche des ressources numériques pour les 4è ! La liste des sites et applis n'est pas exhaustive, mais elle suffit à couvrir les besoins :-)

Je mets à disposition le PDF avec liens cliquables sur l'ENT et je distribue aux élèves la version papier à coller en tout début de cahier, pour le retrouver facilement.

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité d'ouvrir le PDF dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger. 


29 juillet 2021

Zoo de la symétrie v6 en CM2-6è #MathsArt

[Mise à jour 29 juillet 2021] : En fin d'article => De nouveaux animaux conçus par d'autres collègues

Genèse du projet : 

Cette année, j'ai travaillé un petit peu avec mes collègues de CM2 (merci Amélie et Isabelle !), notamment sur une activité de symétrie axiale.

L'objectif était de produire des travaux artistiques motivants pour les élèves, et de pouvoir s'adapter aux différents niveaux des élèves.

J'avais vu passer un beau loup sur quadrillage, sur des blogs de PE sans identifier la source initiale. Sur Twitter, @maitresseforet m'a dit reconnaitre son travail que vous pouvez trouver ici. Je la remercie pour le visuel de départ :-) et la découverte de son blog dans la foulée.

Partant de l'idée de ce loup, nous avons souhaité varier les modèles. Nous avons proposé un loup, une gazelle et un manchot en créant les trames sur GeoGebra à partir d'images d'animaux polygonaux. Depuis, la collection s'est beaucoup enrichie.

En CM2, les collègues ont fourni toute une moitié d'animal, et les élèves devaient compléter l'autre moitié. Nous avons deux versions : moitié à compléter à droite et moitié à compléter à gauche (pour s'adapter aux droitiers et aux gauchers)

En 6è, j'ai donné à mes élèves des supports contenant la moitié des segments, mais répartis un peu à gauche et un peu à droite, pour que ce soit un peu plus difficile (c'est de la réactivation, pas de la découverte). Ils devaient proposer un coloriage soigné et symétrique également.


Réalisation du projet : 

J'ai rarement vu mes élèves aussi motivés par un travail pourtant assez long ! 😀

Plusieurs d'entre eux ont même réalisé deux ou trois œuvres au lieu d'une. 

Je vous partage une sélection des œuvres de chacune de mes 6è de l'année 2020-2021

Cliquez pour zoomer




 Enrichissement du projet par la communauté des profs FB : 

Xavier Veron, collègue de l'académie de Créteil, m'a contactée pour proposer de nouvelles contributions, et a fourni un énorme travail, en coopération avec Caroline Hassan et Magali Fuentes.

Leur travail sera disponible sur le groupe FaceBook "Le coin boulot des profs de maths" sur lequel Gilles Gourio (qui tient la chaîne @scienticfiz sur Youtube avec ses élèves) avait relayé ce post. Des PDF recenseront tous les modèles, l'un avec fond uni (pour travailler avec équerre et compas) et l'autre avec fond quadrillé, en précisant le niveau de difficulté (nombre de points d'une moitié d'animal) ; le lien sera posté ici aussi très certainement. MERCI à eux !

Visuel des animaux terminés (niveau de difficulté croissant de gauche à droite et de haut en bas)






 

Accès aux fichiers : 

PDF des animaux symétriques sur fond blanc, avec sommaire

PDF des animaux symétriques sur fond quadrillé, avec sommaire

J'héberge sur mon compte GeoGebra.org l'ensemble des fichiers modifiables : après avoir cliqué sur le lien de votre choix, cliquez sur les 3 points en haut à droite, puis infos, puis télécharger, et cochez la case pour accepter. 

Animaux Sonia Marichal :

Loup : https://www.geogebra.org/m/usjzq6ds

Pingouin : https://www.geogebra.org/m/yxdv5zpr

Gazelle : https://www.geogebra.org/m/xtpxe8zn

Papillon simple : https://www.geogebra.org/m/hyh7qnz9

Scarabée : https://www.geogebra.org/m/vkwuxksb

Éléphant : https://www.geogebra.org/m/rh4xnjhd 

Crabe : https://www.geogebra.org/m/zb8jaenw

Girafe : https://www.geogebra.org/m/xxnfyw9g

Tortue : https://www.geogebra.org/m/yxbgkkrn

Zèbre : https://www.geogebra.org/m/x8n4ethd  

Hippopotame : https://www.geogebra.org/m/x7zdxecq

Lion : https://www.geogebra.org/m/kbucwr2t

Koala : https://www.geogebra.org/m/wac66a2m  

Crocodile SM : https://www.geogebra.org/m/verjduuz

 

Animaux de Xavier Veron, avec la participation de Caroline Hassan et Magali Fuentes :

Vache : https://www.geogebra.org/m/eb6pmut6

Panthère : https://www.geogebra.org/m/jap7kerf

Cerf : https://www.geogebra.org/m/a3hwceae

Lynx : https://www.geogebra.org/m/qjpcpfhs

Ours : https://www.geogebra.org/m/dcp5dspj

Tigre : https://www.geogebra.org/m/ddxgx4pm

https://www.geogebra.org/m/eb6pmut6https://www.geogebra.org/m/eb6pmut6https://www.geogebra.org/m/eb6pmut6

Renard : https://www.geogebra.org/m/pnck9vhm

Libellule : https://www.geogebra.org/m/ce2s5axp

Chien : https://www.geogebra.org/m/hrdccs6v

Lama : https://www.geogebra.org/m/hkg4e8nq

Lapin : https://www.geogebra.org/m/c3dfjfte

Hibou : https://www.geogebra.org/m/b5snwznu

Singe : https://www.geogebra.org/m/rrybubbu

Rhinocéros : https://www.geogebra.org/m/mjf49q9v

Phacochère : https://www.geogebra.org/m/vcbwemh4

Panda : https://www.geogebra.org/m/emsueakp

Méduse : https://www.geogebra.org/m/hcgkbeur

Antilope : https://www.geogebra.org/m/aver4fg5

Cheval : https://www.geogebra.org/m/rhu8a55s

Crocodile XV : https://www.geogebra.org/m/ghj7kdvw (légère variation par rapport à l'autre version : les points sont tous sur des nœuds de quadrillage) 

Lion XV : https://www.geogebra.org/m/fymsbxbz (il a un visuel nettement plus complexe que le mien)

 

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité d'ouvrir le PDF dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger. 

(NB : Le PDF ci-dessous ne montre qu'une partie des animaux)

2 juillet 2021

Sacamaths : QR codes vers des tutos vidéo

Sur un grand nombre de jeux que j'ai mis dans les Sacamaths, j'ai collé sur le couvercle, à l'intérieur ou à l'extérieur, un QR code menant vers une petite vidéo d'explication du jeu ou vers la règle du jeu quand celle-ci a été perdue ou ne tient pas dans la boîte.

Beaucoup de démos viennent de la chaîne Ludovox, rubrique LudoChrono qui explique le fonctionnement d'un jeu en 3-4 minutes. De plus en plus d'éditeurs  de jeux créent leurs propres tutoriels, à l'instar de Gigamic et Asmodée.

Je vous les mets à disposition : QR codes en PDF ;   QR codes en docx

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité d'ouvrir le PDF dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger.

28 juin 2021

Maths-en-ville : M@ths-en-vie à Saint-Germain-en-Laye

 

Il y a deux ans environ j'ai découvert le dispositif M@ths-en-vie qui propose des résolutions de problèmes concrets à partir de photos de la vie courante. L'idée est d'ancrer les mathématiques dans le réel, de donner du sens, de sortir des exercices"prétextes" (ceux où l'on achète 66 pastèques sans se poser de questions...).

J'ai souvent retweeté les problèmes du fil Twitter @mathsenvie et des comptes des cycles 2, cycle 3, cycle 4 et j'ai proposé quelques énoncés aussi, jusqu'à devenir "Super fan" M@ths-en-vie (le badge décerné par l'association est sur le côté dans mon blog).

En octobre 2020, lors des journées nationales de l'APMEP "En attendant Bourges", j'ai suivi l'atelier en visio proposé par Christophe Gilger, cofondateur de M@ths-en-vie avec Carole Cortay. Il y rappelait les grandes lignes de ce projet, les objectifs, le principe des données mathématiques dans les photos, la diversité des contextes (grandeurs, mesures, géométrie, ... ), et les bénéfices de cette modalité d'enseignement de la résolution de problèmes. Il a évoqué également les promenades mathématiques que font certains enseignants avec leurs classes, à la chasse aux images qui donneront lieu à des résolutions collectives de problèmes.

Cette année, j'ai adhéré à l'association Maths'n Co, et j'ai fait participer mes trois classes de 6è au Grand Rallye M@ths-en-vie de la semaine des maths. Un outil clé-en-main qui a enthousiasmé les élèves ! D'autant que la réussite fut au RDV avec autant de problèmes résolus que d'élèves dans chaque classe, le tout en travail de groupe efficace. 

L'année prochaine, j'aimerais démarrer ce projet bien plus tôt dans l'année et probablement l'accompagner d'une proposition du type "Mes parents, les m@ths et moi".

J'ai effectué une promenade mathématique en solitaire dans le centre-ville historique de Saint-Germain-en-Laye, qui est la magnifique ville où j'enseigne et je me suis dit qu'on pouvait allier culture, patrimoine et mathématiques. L'an prochain j'enseignerai en 6è et 4è, je vais proposer aux élèves des problèmes issus du document ci-dessous (téléchargement ici).

Je propose aussi des énoncés pour le cycle 2, car cela mettra mes élèves en confiance sur des énoncés élémentaires et que j'aimerais aussi poursuivre des échanges mathématiques avec des profs des écoles. J'espère enfin pouvoir faire produire aux élèves d'autres énoncés sur ce même thème "Maths en ville" dans leurs villes de résidence respectives.

Si vous placez la souris dans le coin supérieur droit du PDF, vous avez la possibilité d'ouvrir le PDF dans une nouvelle fenêtre et de le télécharger.

Remerciements : Merci au service de communication de la Mairie de Saint-Germain qui m'a autorisée à utiliser le logo de notre ville pour ce document ; merci à l'association M@ths-en-vie qui m'a indiqué que ce travail rentrait bien dans le cadre de leur projet ; merci à M. Vincent Gauthier qui nous régale de ses pâtisseries.

1 juin 2021

TRIO : Jouer avec ses tables

Aujourd'hui en 6è 6, pour se rebooster entre deux démonstrations de géométrie avec la symétrie axiale, sur une longue séance de 2 h, on a joué à TRIO !

Il s'agit d'un jeu de calcul mental très simple : à partir d'une grille de nombres disposés au hasard en carré de 7 par 7, on doit fabriquer un nombre-cible donné, en utilisant une combinaison "une multiplication et une addition" ou "une multiplication et une soustraction". Il faut pour cela trouver 3 nombres voisins, en ligne, en colonne ou en diagonale.

J'en avais lu grand bien sur le blog Mathador, et Éric Trouillot a achevé de me convaincre la semaine dernière lors de son intervention en ligne "Le calcul mental, c'est génial !" au Salon des maths.

Le jeu n'est plus édité, donc j'ai recréé une version à imprimer et plastifier "de poche" et sa règle du jeu, pour y jouer à la maison et/ou le proposer dans les Sacamaths de 6è. J'ai remplacé les jetons des nombres-cibles par des dés non cubiques (je les trouve jolis et ça fait moins de travail ;-)).


Mes enfants sont encore un peu jeunes pour pouvoir utiliser leurs tables, on commence tout juste à connaître les tables de 2 ; 10 ; 5 ; 3 et 4, mais la règle est adaptable : on peut proposer d'utiliser seulement des décompositions additives par exemple. Mon fils en CP a bien accroché.

Ce matin, nous avons testé en classe la belle version du TRIO en ligne programmée par Julien Pavageau (merci !). Et après quelques tâtonnement, les élèves se sont bien pris au jeu => le lien est dans l'ENT :-)

On en refera certainement d'ici la fin de l'année pour affiner les stratégies. Là, je les ai vraiment laissé chercher avant de résumer "on cherche un produit assez voisin de 13, par exemple 12, 14, 15, 16 ou 18, et ensuite on cherche le terme qui corrige pour compléter ou raboter un peu". 

Plutôt que de valider à chaque fois le nombre-cible (ce que permet le jeu en ligne), on a trouvé intéressant de chercher un maximum de combinaisons possibles sur un même nombre-cible et d'en garder la trace au feutre. L'exploitation des erreurs est intéressante : si un élève a visé trop haut, on regarde de combien, et on change le terme correcteur en espérant trouver le triplet de nombres dans la grille.