8 octobre 2008

Toisez-moi

Qu'est-ce qu'une toise ?

Initialement, une toise était l'envergure des deux bras (distance entre les extrémités des deux mains d'un individu qui écarte les bras).

Cela a ensuite donné une unité de mesure dont le symbole est T, et qui vaut six pieds, c'est-à-dire 1,949 mètre (et qui n'est plus utilisée de nos jours).

Ce mot désigne également plusieurs instruments de mesure :

La toise est une règle fixe, dépliable ou télescopique permettant la mesure de longueur ou de hauteur.
En archéologie : c'est une barre graduée de 10 cm en 10 cm, fortement contrastée noire et blanche, pour donner l'ordre de grandeur sur les photos et mesurer les profondeurs des couches.
En sport : c'est un ensemble de tubes télescopiques. Graduée en mm, munie d'un niveau à bulle, elle permet la mesure des saut (en hauteur ou à la perche) et des lancers de marteau.
En confection : c'est une simple règle en bois d'un mètre pour mesurer les textiles, dont les bouts sont protégés par du métal pour éviter l'usure.

Le nom toise a produit le verbe "toiser" qui signifie au sens propre "mesurer à la toise" (comme chez le médecin), et au sens figuré "examiner avec une attention nuancée de dédain et parfois d’hostilité".


Le musée de fer forgé de Rouen, possède entre autres une collection de compas, de toises et toute sorte d'instruments de mesure. L'exemplaire de toise ci-dessous est gravé d'une phrase amusante qui nous rappelle que "C'est en forgeant qu'on devient forgeron" (et que c'est en sciant que Léonard devint scie) :


L'inscription est la suivante :
"JE PLUS dE SCIANCE dANS MA TETTE qUE dANS CELLE dE MON MAITRE. CI CELLE DE MON MAITRE ME CONDUIT PAS bIEN, LA MIENNE NE LUY SERT DE RIEN. NERON FECIT 1751"
(et tous les N sont à l'envers...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)