7 avril 2010

Saint Jean-Baptiste de la Salle (de classe ?)


Aujourd'hui, c'est la Saint Jean-Baptiste de la Salle.
- Et alors ? me direz-vous.
Hé bien c'est le Saint Patron des enseignants !


Ce prêtre normand du XVIIème siècle (1651-1719) était un professeur et un pédagogue innovant, qui a consacré sa vie à éduquer les enfants pauvres. Il est le fondateur de l'institut des Frères des Écoles chrétiennes et il a créé des écoles de formation des maîtres.
Son procès de béatification commença en 1835 et, le 8 mai 1840, il fut déclaré Vénérable. Il a été proclamé bienheureux le 19 février 1888 et canonisé le 24 mai 1900 par le pape Léon XIII.

Principales innovations pédagogiques de St JBS :
  • Il a fondé les Écoles Normales, qu'il appela "séminaires pour les maîtres de la campagne", pour assurer la première et fondamentale nécessité de l'école: la préparation morale et culturelle des enseignants.
  • Il a fondé la première congrégation religieuse d'hommes, les frères des écoles chrétiennes, faite exclusivement de laïques, dédiée aux "écoles chrétiennes"
  • Il a fait triompher la méthode simultanée par niveau dans l'enseignement primaire. Auparavant le maître s'occupait de l'élève de manière individuelle.
  • Il a donné la priorité à l'apprentissage de la lecture de la langue maternelle sur la langue latine , contrairement à l'usage traditionnel de son temps.
  • Il a voulu la gratuité dans l'enseignement primaire dans les écoles qu'il avait fondées, devançant les gouvernements les plus progressistes.
  • Il a organisé, avant tout autre, les écoles du soir et du dimanche pour les jeunes travailleurs.

Je me pose la question : Est-ce son contact avec ses élèves qui l'a sanctifié ? Ou avec ses collègues ?

2 commentaires:

A-C a dit…

C'est peut-être juste le contact avec ses frères et soeurs qui l'a sanctifié ? ;-)

Sonia Geffrier a dit…

Sûrement !

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)