17 mars 2017

#SemaineDesMaths #Poésie #Multiplications #6° : "La Grenouille et le Boeuf"

Le projet général est décrit en bas de cet article

 
La Grenouille et le Bœuf

Faustine et Coralie - 6°3

C’est un soir de juin,
Un fois un, un.
Nous partons voir une pièce de théâtre
Deux fois deux, quatre.
« La grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf » ;
Trois fois trois, neuf.
C’est une fable française.
Quatre fois quatre, seize.
On n’y voit pas d’ornithorynque,
Cinq fois cinq, vingt-cinq.
Monsieur de La Fontaine décrivit jadis
Six fois six, trente-six.
Un grand bœuf
Sept fois sept quarante-neuf.
Et une grenouille qui ne voulait que croître,
Huit fois huit, soixante–quatre.
Qui, avec un effort herculéen,
Neuf fois neuf, quatre-vingt-un.
Enfla si fortement
Dix fois dix, cent.
Qu’elle devint rouge carmin.
Onze fois onze, cent vingt-et-un.
Le bœuf ne se fit pas battre,
Douze fois douze, cent quarante-quatre.
La grenouille qui n’était pas plus grosse qu’un œuf
Treize fois treize, cent soixante-neuf.
Ne sera jamais obèse.
Quatorze fois quatorze, cent quatre-vingt-seize.
Que tous les spectateurs s’en convainquent !
Quinze fois quinze, deux cent vingt-cinq.


 *      *      *

Cette année, le Printemps des Poètes et la Semaine des maths sur le thème "Mathématiques et langages" se chevauchent !
Dans ce contexte et pour clore le projet Mathématiques, art et poésie mené avec deux collègues, les élèves de 6° ont lu les poèmes du recueil de Jean TARDIEU, Je m'amuse en rimant, Il était une fois, deux fois, trois fois... ou La table de multiplication en vers.  
Nous leur avons ensuite demandé d'inventer leur propre poème, seul ou à plusieurs, dans cette esprit, en prenant pour fil conducteur la table de 11, la table de 12 ou bien les carrés des premiers entiers. 
Ces poèmes ont ensuite été illustrés et seront prochainement exposés dans notre établissement, notamment sur un "arbre à poèmes".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)