17 mars 2017

#SemaineDesMaths #Poésie #Multiplications #6° : "Les Pies"

Le projet général est décrit en bas de cet article


Les Pies

Géraldine - 6°2

Sous l’arbre, les pies Saphir et Rubis discutaient :
-        « Ma chère amie, dit Saphir, avez-vous vu ce beau matin ? »
Un au carré, UN

- « Oui, ma chère, dit Rubis, pile le moment de voler sur nos deux pattes ! »
Deux au carré, QUATRE

- « Non, je préférerais pondre un œuf ! répondit Saphir »
Trois au carré, NEUF

- « Oh ma chère vous avez des envies balèzes ! »
 Quatre au carré, SEIZE

- « Mais je n’ai pas envie d’aller voler, pensa Saphir il faut que je la convainque ! »
 Cinq au carré, VINGT-CINQ

- « Bon, puisque c’est comme ça, je vais faire mes exercices ! reprit Saphir »
Six au carré, TRENTE-SIX

- « Eh bien, moi je vais aller voler quelques bijoux neufs ! »
Sept au carré, QUARANTE-NEUF

Et dans une maison, Rubis trouva un beau bijou rosâtre.
Huit au carré, SOIXANTE-QUATRE

Saphir qui avait terminé ses exercices, pondit un œuf et chanta son refrain.
Neuf au carré, QUATRE-VINGT-UN

- « Elle chante comme un flan ! »
Dix au carré, CENT

Saphir l’ignora et alla dans un jardin.
Onze au carré, CENT-VINGT ET UN 

Rubis la rejoignit et cueillit une branche de jasmin blanchâtre.
Douze au carré, CENT-QUARANTE-QUATRE

Saphir lui pardonna et lui montra son œuf.
Treize au carré, CENT-SOIXANTE-NEUF

Elles étaient toutes les deux à l’aise.
Quatorze au carré, CENT-QUATRE-VINGT-SEIZE

Elles mirent leurs trésors dans un grand coffre en zinc.
Quinze au carré, DEUX-CENT-VINGT-CINQ

*      *      *

Cette année, le Printemps des Poètes et la Semaine des maths sur le thème "Mathématiques et langages" se chevauchent !
Dans ce contexte et pour clore le projet Mathématiques, art et poésie mené avec deux collègues, les élèves de 6° ont lu les poèmes du recueil de Jean TARDIEU, Je m'amuse en rimant, Il était une fois, deux fois, trois fois... ou La table de multiplication en vers.  
Nous leur avons ensuite demandé d'inventer leur propre poème, seul ou à plusieurs, dans cette esprit, en prenant pour fil conducteur la table de 11, la table de 12 ou bien les carrés des premiers entiers. 
Ces poèmes ont ensuite été illustrés et seront prochainement exposés dans notre établissement, notamment sur un "arbre à poèmes".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)