6 mai 2009

Maths et architecture : cathédrale d'Evry

«Dieu est semblable à un cercle dont la circonférence est partout et le centre nulle part». St Augustin


Intéressons-nous à un édifice en cylindre tronqué : la cathédrale de la Résurrection Saint-Corbinien à Evry. Cette église a été inaugurée en 1995 et son style résolument moderne a provoqué de vifs remous à l'époque de la construction.

Quelques chiffres :
- Emprise au sol 1 600 m2
- Surface hors œuvre 4 800 m²
- Diamètre extérieur 38,40 m, intérieur 20,30 m
- Hauteur de 17 à 34 m
- Structure métallique : triangle isocèle de 25,50 m de base pour 25,50 m de hauteur
- Volume 45 000 m3 (soit 1 400 places dont 800 assises)
- 4 000 m3 de béton et 200 tonnes d'acier
- 670 000 briques apparentes (soit 6 200 m3)
- En terrasse : 24 tilleuls argentés, de 5 à 6 mètres de haut
- Coût total 10.672.000.€



Donnons la parole à son architecte, Mario Botta :

- Le cercle est le symbole de la perfection divine.
- C’est la forme la plus spontanée du rassemblement humain, le cercle autour de l’orateur. Le mot Église veut dire «assemblée». C’est l’assemblée des fidèles qui forme l’Église. Elle se rassemble autour du Christ, son pasteur.
- C’est la forme la plus ancienne des édifices d’habitation occidentales. Il est d’origine byzantine.
«Je me suis inspiré de la grande tradition chrétienne orientale et byzantine, avec ses plans circulaires ou en croix grecque, mais sans autel central, et de la tradition occidentale avec son système à croix latine. J’ai cherché à mêler ces deux typologies» Mario Botta.
- Il évoque aussi le Saint-Sépulcre à Jérusalem – Mort et résurrection du Christ - Ici, cathédrale de la Résurrection.
- Le cercle est le signe de l’Alliance que Dieu fait par son Fils Jésus-Christ avec l’homme, par le sacrement du baptême. Les tombeaux des martyrs, les baptistères furent bâtis de forme circulaire ou octogonale, ainsi que les églises des Templiers.
La forme cylindrique choisie par l’architecte excluant par définition toute possibilité de donner une façade au bâtiment, Mario Botta l’a «dessinée au moyen de la toiture». Le cylindre est tronqué par un plan incliné, faisant office à la fois de façade et de toiture triangulaire, qui accueille à son sommet une simple croix et une couronne de tilleuls argentés, véritable jardin suspendu.

Vue du dessus, avec l'ombre :


Pour en savoir plus sur l'architecture intérieure et extérieur, et les symboles religieux, cliquez ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)