27 mai 2009

Le biais de confirmation

Un peu de logique... Les réponses et l'explication du titre de l'article seront données en commentaires.


Expérience 1 :
Chacune des cartes ci-dessous possède deux faces, l'une avec une lettre parmi E et K, l'autre avec un chiffre parmi 4 et 7.
Combien de cartes minimum et lesquelles devez-vous retourner pour tester l'affirmation suivante "Si une carte a une voyelle sur une face, alors elle a un nombre pair de l'autre côté" ?

Expérience 2 :
Quatre consommateurs sont installés dans un bar. On sait que le premier individu boit un soda, que le second boit du vin, que le troisième dit qu'il est mineur et que le dernier dit qu'il est majeur.
Combien de personnes minimum et lesquelles allez-vous contrôler (en regardant le contenu du verre ou la carte d'identité) pour vérifier que la loi suivante est respectée : "Si une personne est mineure, alors elle ne boit pas d'alcool"

Cette deuxième expérience est la sœur jumelle de la première, mais l'habillage concret et "moral" devrait aider ceux qui se sont trompés à la première expérience à rectifier le tir.

4 commentaires:

Boulie a dit…

1) je retourne E et 7
2) je vérifie le buveur de vin et le mineur

Alondra a dit…

Celui qui boit du vin,il faut etre sur qu'il soit majeur.
Celui qui dit qu'il est majeur;il faut vérifier si il l'est vraiment.
Cela fait 2 personnes à vérifier.
On ne se soucis pas de celui qui dit qu'il est mineur car si il le dit, normalement personne ne lui sert d'alcool.
Attention:l'abus de modération peut nuire à la consommation :-)

Miss*L a dit…

mais moi je contrôle E, 4 et 7,
celui qui boit du vin (qui doit etre majeur), celui qui est mineur : je contrôle son verre,
celui qui est majeur (est peut-êtr un menteur).

en gros je contrôle tout sauf quand on s'en fiche : celui qui boit du soda peut avoir l'âge qu'il veut. et la non voyelle peut avoir le chiffre qu'elle veut.

Sonia a dit…

Marie a tout bon.
Alondra a bon pour l'expérience 2.
Miss*L me semblait un peu trop méfiante... En fait non, mon énoncé 2 est un chouilla mal posé :-(
Je rectifie :
On sait que le premier individu boit un soda, que le second boit du vin, que le troisième est mineur et que le dernier est majeur.

En fait ce test fait apparaître le biais de confirmation : On a facilement l'idée de contrôler les cartes qui répondent directement à l'énoncé "retourner la voyelle, puisque l'on doit voir un nombre pair au dos" mais pas toujours l'idée de vérifier la contraposée "retourner le nombre impair, puis que l'on ne doit pas avoir une voyelle au dos".

Rappel
Le théorème "si TRUC, alors BIDULE" est équivalent à sa contraposée "si NON BIDULE, alors NON TRUC".
C'est de la logique.

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)