8 mai 2009

La beauté : mesurable ?


La beauté mesurée
par arbbss

Remarque : Tout lecteur de ce blog un peu averti aura relevé une erreur dans les 10 premières secondes de la vidéo...

5 commentaires:

Alondra a dit…

Eh oui, ce n'est pas: des deux angles opposés mais des deux autres cotés.
Le carré de l'hypoténuse est égale si je ne m'abuse à la somme des carrés des deux autres cotés.

h2lg a dit…

ah oui je me souviens de ce poème!!!D' ailleurs qui me fut assez utile lorque j' ai appris le théorème de Pythagore!

Sonia a dit…

Restons dans la poésie...

" La Beauté :

Je suis belle, ô mortels! comme un rêve de pierre,
Et mon sein, où chacun s'est meurtri tour à tour,
Est fait pour inspirer au poète un amour
Éternel et muet ainsi que la matière.

Je trône dans l'azur comme un sphinx incompris;
J'unis un cœur de neige à la blancheur des cygnes;
Je hais le mouvement qui déplace les lignes,
Et jamais je ne pleure et jamais je ne ris.

Les poètes, devant mes grandes attitudes,
Que j'ai l'air d'emprunter aux plus fiers monuments,
Consumeront leurs jours en d'austères études;

Car j'ai, pour fasciner ces dociles amants,
De purs miroirs qui font toutes choses plus belles:
Mes yeux, mes larges yeux aux clartés éternelles!

Baudelaire, Les Fleurs du Mal

Xavier a dit…

Saviez-vous que 1,618 n'est pas du tout une découverte récente ? Ce nombre s'applique en effet à bon nombre de cathédrales médiévales, même à des constructions antiques ! On pourrait faire essayer le masque aux bisons de Lascaux, qui sait ?

Sonia a dit…

Je savais...
Ce "nombre d'or" qui vaut environ 1,618 (environ seulement, parce qu'il est comme Pi, ses décimales ne s'arrêtent jamais) est présent par exemple dans le Parthénon d'Athènes.

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)