17 juin 2011

Géographie de l'école 2011

Cette publication vise à repérer les disparités géographiques du système de formation français, en référence au principe d’assurer à tous les jeunes l’acquisition d’une culture générale et d'une qualification reconnue, quelle que soit leur origine sociale, culturelle ou géographique. Trente ans après les premières lois de décentralisation, elle montre la diversité des contextes éducatifs sur notre territoire national et replace les transformations en cours dans leur profondeur historique. 


On trouve une foule d'informations démographiques et géographiques, sur les élèves et les profs.
De nombreux tableaux Excel accessibles ici permettent ainsi d'apprendre que
- la part des agrégés à Paris est 24%, 
- les académies de Créteil et Amiens sont anormalement jeunes (je pense aux jeunes enseignants envoyés là contre leur volonté dans certains établissements sensibles), 
- dans l'académie de Paris 5% des profs seulement ont moins de 30 ans,
- Mayotte a une forte proportion d'élèves en difficultés scolaires alors que la Haute-Savoie fait figure de bon élève etc.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)