28 mars 2011

Sonnet mathématique inspiré à André Weil par Bourbaki

Petit poème déniché par ma collègue de philo ce matin ; les notions mathématiques évoquées sont du niveau des études supérieures (je mets quelques liens) :

Soit une multiplicité vectorielle,
Un corps opère seul, abstrait, commutatif.
Le dual reste loin, solitaire et plaintif,
Cherchant l'isomorphie et la trouvant rebelle.

Soudain bilinéaire a jailli l'étincelle
D'où naît l'opérateur deux fois distributif.
Dans les rêts du produit tous les vecteurs captifs
Vont célébrer sans fin la structure plus belle.

Mais la base a troublé cet hymne aérien :
Les vecteurs éperdus ont des coordonnées.
Cartan ne sait que faire et n'y comprend plus rien.

Et c'est la fin. Opérateurs, vecteurs, foutus.
Une matrice immonde expire. Le corps nu
Fuit en lui-même au sein des lois qu'il s'est données.


André Weil, inspiré par Bourbaki

6 commentaires:

RuBisCO a dit…

J'aime bien cette poésie, qui nous rappelle que les maths sont tellement belles.

Anonyme a dit…

Bonsoir, je suis professeur de français et avec mes élèves de "S" je me demande quel serait la formule mathématique du sonnet.
si "x" = 12 (l"alexandrin du vers) alors:
le sonnet=
2(4x) + 2(3x)=1
Mais si x n'a pas la même rime, comment fait-on?

Sonia a dit…

J'avoue que je ne m'étais jamais posé la question !
A mon avis, il ne faut pas que x désigne la longueur des vers (qui est commune à tous les vers du sonnet).
On peut plutôt désigner par une lettre les différentes rimes :
2(2x+2y) pour les quatrains
2z+t pour le 1er tercet
2v+t pour le second tercet

Cochonfucius a dit…

"Corps nu" (avant-dernier vers) semble une apocope de "corps numérique".

Anonyme a dit…

les maths pouah ! le cauchemar de mes études ! vive les lettres !!!

Anonyme a dit…

Laisser un commentaire de "pouah les maths!" c'est plus immonde que la matrice expirant. Qui oserait dire pouah la littérature, pouah l'histoire, et espérer passer pour quelqu'un d'intelligent? Réfléchissez davantage avant de déclamer des âneries sur internet!

Enregistrer un commentaire

Des réactions, des propositions ? Exprimez-vous :-)
(A cause de quelques commentaires inopportuns, ceux-ci sont modérés et ne paraissent qu'après approbation)